Un mois de décembre enrichissant pour BioCoin


BioCoin a encore évolué durant son ICO. Voici un résumé dans les grandes lignes d’un mois de décembre bien riche.

La Vente de Jetons BIO continue jusqu’au 18 février 2018.

 

1. > l’Initial Coin Offering BioCoin est prolongée jusqu’en février
L’ICO devait se terminer le 1er décembre. L’équipe de BioCoin la prolonge jusqu’au 18 février 2018. Des circonstances extérieures au projet apparues durant l’automne ont poussé BioCoin a trouvé des solutions pour rebondir. Le projet est en test, rappelons-le, et l’adaptation (méthode Agile) est la meilleure attitude pour faire face à des aléas indépendants de notre volonté parfois. Depuis le début de l’aventure, l’été dernier, l’équipe de BioCoin a toujours su pallier l’adversité qui pouvait se présenter. La décision des prolonger la durée de notre ICO est expliquée ici : https://biocoin.bio/fr/blog/pourquoi-biocoin-a-prolonge-la-vente-de-jetons-

2. > Interview de Boris Akimov dans le HuffPost américain
Le 1er décembre, Le Huffington Post a publié une interview du leader du projet BioCoin. En voici sa traduction française : http://biocoin-france.bio/itw-ceo-de-biocoin-huffington-post-americain/

3. > BioCoin au High Tech Park de Minsk, la Silicon Valley de la Biélorussie
Le 1er décembre, Boris Akimov et Alexander Mikhalov (BioCoin) se sont rendus à Minsk sur invitation du directeur du High Technology Park (HTP), Vsevolod Yanchevsky. Suite à l’initiative du parc et de son directeur, une réglementation spéciale introduite pour les résidents du parc pourrait voir le jour. Sur la base de ce règlement, les résidents pourraient délivrer leurs propres jetons, tenir une ICO et créer un marché secondaire pour les jetons. Biocoin a été invité à devenir résident du Parc national des hautes technologies de Minsk (Biélorussie), avec la possibilité de lancer une plateforme de trading de jetons.
Le 22 décembre : un décret sur l’économie numérique, les jetons légaux, les cryptos et la bourse, a été signé. La Bioélorussie pourrait être le premier pays du monde concernant les crypto-monnaies. Et Biocoin pourrait bien devenir le premier projet de crypto légale de toute l’union économique eurasienne…
https://crypto-analyse.org/2017/12/22/la-bielorussie-legalise-les-icos-crypto-monnaies-et-contrats-intelligents

4. > Bienvenue à TechnoServ
Le 13 décembre, BioCoin a signé un partenariat avec un nouveau et sérieux partenaire technologique. “TechnoServ Consulting” et la coopérative agricole LavkaLavka sont devenus partenaires pour assurer la réussite du développement du premier programme de fidélité basé sur la technologie blockchain, en Russie. Ce n’est pas rien car ce développement de la plateforme BioCoin est le moteur même du projet. Son fonctionnement international et complet est prévu pour 2018. http://www.technoserv.com/en/about/company/
En lire plus.

4. > Les fermiers russes sont branchés !
Le 21 décembre, le fermier Pocheptsov a eu la joie de recevoir ses premiers biocoins pour la vache et les cochons qu’il a vendus au fermier Akimov. Une vidéo a été tournée sur Pocheptsov dans le cadre la recherche des meilleurs produits en Russie et sur l’entrée de ces derniers dans la liste des produits en ligne de la coopérative LavkaLavka. Ils font un excellent salami. Chaque produit bio affichera un QR BIO. On peut être paysan et pas uniquement connecté à sa terre…
   

5. > Un nouveau partenariat pour aider Biocoin à circuler
Le 26 décembre, BioCoin s’est fait un nouve ami : l’américain Andrew Thorn-Hill vit en Géorgie depuis un certain temps. Il travaille sur les crypto-monnaies et la blockchain depuis quelques années. Andrew va prochainement lancer une nouvelle plateforme appelée Spotcoin (peer2peer) pour les “transactions en gros” des monnaies crypto et Fiat. Biocoin sera présenté sur Spotcoin !
Plus de détails (en anglais) : https://www.startupgrind.com/events/details/startup-grind-tbilisi-presents-american-fintech-pioneer-andrew-thornhill-spotcoin-digital-currency-platform-founder

Pour les détails et la suite, suivez notre Page Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *