Un mois de novembre bien rempli pour BioCoin !

>
Un topo s’impose pour résumer la richesse des événements de ces dernières semaines concernant BioCoin. En voici au moins 10.

Depuis le lancement de la 1ère ICO régulée russe par la coopérative agricole bio LavkaLavka :

 

1. > 500 000 $ récoltés le premier jour
Dès le 1er novembre, pour son premier jour d’ICO, BioCoin a démarré avec un demi-million de dollars investis dans des BIO, en 24 heures.
https://bitcoinist.com/lavkalavkas-biocoin-ico-underway-raises-nearly-500000-first-12-hours/

2. > Passage sur la chaîne d’infos RBK
La chaîne RBK est l’équivalent russe de BFM-TV. Boris Akimov (fondateur) et Artem Kalinin (directeur technique) ont été invités au journal TV pour parler de BioCoin.
https://www.youtube.com/watch?v=veW2gCP9onc

3. > BioCoin a été mentionné sur CNN
Extrait de l’article : “…Son entreprise a également créé sa propre crypto-monnaie appelée biocoin, qui est utilisée par les agriculteurs dans leur coopération pour le commerce de biens et d’équipements. Les biocoins sont également utilisés comme système de fidélité chez Lavkalavka et dans d’autres restaurants participants et magasins. Les gens ont un certain montant lorsqu’ils achètent quelque chose et peuvent les échanger contre des achats futurs. (…) Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles la Russie est attirée par les crypto-monnaies. Akimov a dit que l’idée d’un système financier non dominé par le dollar américain fait partie de cet engouement : “Les crypto-monnaies sont un moyen de changer tout le système financier du monde”.”

4. > Un storytelling en vidéo
Création d’une série tv en 10 épisodes montrant l’aventure en direct du développement dans le Far East (Grand Ouest russe) des projets de renaissance des territoires isolés, grâce à LavkaLavka et ses BIO, pour retrouver une vie locale avec des produits naturels. Boris Akimov et son ami journaliste Mitya Aleshkoveskiy souhaitent démontrer le potentiel des territoires ruraux délaissés tout en préservant l’environnement. La démarche est de rencontrer les habitants, les communautés (dont les fermiers) et d’écouter leur problématiques et besoins. Ces vidéos seront sous-titrées en anglais dès que possible. https://vk.com/video-93429434_456239113

5. > Notre soutien aux petites entreprises est entendu
Le 6 novembre, l’Institut d’État et de droit de l’Académie des sciences de Russie en collaboration avec l’Association des banques russes et le IP CLUB, a organisé une table ronde sur les problèmes de la réglementation juridique des ICO. Dans cet article paru dans la presse intitulé “Jetons et ICO dans le domaine juridique de la Russie“, le co-fondateur de BioCoin, Alexander Mikhalov, invité à cette réunion, est cité : “Le créateur de BioCoin, président de la coopérative agricole LavkaLavka, Alexander Mikhailov, a souligné l’importance sociale de l’ICO comme moyen d’attirer des investissements pour les petites et moyennes entreprises.

6. > Une crypto-monnaie n’est donc pas le diable…
BioCoin a signé un accord avec… l’église orthodoxe russe (ceci après mûre réflexion) : en fait le nouveau partenaire est la Fondation caritative Pravzhizn dédiée aux églises et monastères. tous ces lieux russes vont pouvoir utiliser des biocoins ! Leur rôle au sein des territoires est important puisqu’ils contribuent économiquement au commerce local en produisant et vendant des aliments naturels. Leur profil s’inscrit dans la notion de développement durable.

7. > LavkaLavka a ouvert un nouveau circuit court
Reportage d’une chaîne russe sur l’ouverture d’une coopérative dans la région de Tula. L’interviewé est Alexander Goncharov qui fait partie de l’équipe BioCoin, avocat et également fondateur entre autres de la coopérative agricole Mark & Lev (ferme, restaurants). Le reportage montre l’intérêt de ce marché local qui attire du monde. Les produits bio sont les héros et ce marché (construit en bois évidemment) accepte les biocoins ! Pour des circuits courts qui luttent contre les grandes surfaces et la mondialisation, rien de tel qu’une coopération de qualité. http://www.rline.tv/programs/spetsialnyy-reportazh/video-146171/

8. > BioCoin, premier crypto-jeton légal de Russie !
Biocoin : une loi ! L’avis juridique a été élaboré par un groupe d’experts sous la direction de Elina Sidorenko, Chef du Groupe interdépartemental d’évaluation des risques du chiffre d’affaires de la crypto-monnaie à la Douma. Conformément à cet avis juridique, BioCoin fait partie du programme bonus de la coopérative Lavkalavka. Les experts ont noté que les biocoins ne sont pas des parts de gage car il n’est pas nécessaire d’investir dans ces actions, ni d’investir dans la capital de la coopérative et que les détenteurs de biocoins ne reçoivent pas de bénéfices directement… Il est également indiqué qu’en raison de la participation à ce programme, le client et la société n’ont que des droits et ne sont pas soumis à des obligations. Le document sera bientôt traduit. Élina est une spécialiste juridique des plus remarquables dans le domaine de la blockchain.

9. > RCN, nouveau partenaire financier important
Accord avec Ripio Credit Network (RCN), une plate-forme de crédit en ligne qui va permettre de booster les efforts de BioCoin, concernant le financement et le développement des entreprises vertes à l’international. Plus de détails ici.

10. > Prolongation de l’ICO, via la plateforme Voskhod !
L’ICO va vraisemblablement se prolonger sur la plateforme Voskhod (Sunrise, en anglais). Plus d’infos détaillées sur le blog du site principal : https://biocoin.bio/fr/blog/lico-de-lavkalavka-etendue-jusquau-lancement-de-sunrise

Encore une fois, rappelons que BioCoin est légal. Notre projet ambitieux veut et peut servir à tous, particulièrement à ceux qui ont su prendre le virage en faveur d’une planète habitable. Pour preuve qu’en Russie aussi, des gens essaient de changer les choses et en plus, ils le font !

MAIS AUSSI :

  • Plus de 60 partenaires ont accepté le principe de rejoindre la blockchain de fidélité BioCoin.
  • Le premier incubateur russe (validé par la banque centrale) pour les entreprises tech de l’univers blockchain et crypto va voir le jour durant l’hiver 2018 et la start-up BioCoin portée par le réseau LavkaLavka va l’inaugurer.
  • Le 22/11, le Ministère russe des Finances a proposé de permettre sur le marché secondaire des jetons délivrés au cours des ICO. Ceci a été annoncé par le vice-Ministre des Finances Alexeï Moiseev en direct sur la chaîne “Russie 24” commentant la loi sur la réglementation des crypto-monnaies : “En ce qui concerne l’organisation internationale de commerce, il est tout à fait évident qu’il devrait y avoir des échanges secondaires. Il est raisonnable que l’émetteur ait la possibilité d’acheter des jetons de retour (ceux émis lors de l’ico-Rns). Cependant, il devrait y avoir quelques échanges secondaires entre des personnes qui ont acheté des jetons ou même d’autres personnes. Nous allons essayer de l’incorporer correctement dans la loi.” Nos efforts, nos pourparlers et notre ténacité sont récompensés.
  • Cela va même plus loin puisque nos propositions à Medvedev ont été incluses dans la liste “à faire” du gouvernement ! Il s’agit de la création d’un réseau de marchés d’agriculteurs, un programme de promotion des produits régionaux, etc.
  • Pour l’anecdote : le 23 novembre, la cheffe du restaurant bio LavkaLavka, Elena Savchuka, a été reconnue meilleure Chef féminin de l’Année par le Gault&Millau. Bravo.
  • Samedi 25 novembre, Boris Akimov intervient ici https://utconf.ru Durant cette conférence, on attend une annonce conjointe de Boris Akimov (BioCoin) et d’Anatoly Radchenko (UT) à propos d’une coopération. Comme Boris le dit lui-même : “Nous savons comment le monde où les gens vivent en harmonie avec la nature devrait fonctionner. Nous savons comment faire pousser des aliments biologiques, comment faire en sorte que quelque chose soit de qualité et avec un très bon goût. Nous savons construire des communautés locales et développer des territoires grâce à la nourriture locale. Nous savons ce qu’il faut faire pour que toutes les valeurs qui nous importent trouvent une impulsion à se développer grâce à la blockchain et au biocoin. Mais… car il y a un “mais”, les agriculteurs ne sont pas toujours formés au commerce et aux échanges, c’est pourquoi le soutien de milliers de commerçants membres de l’UT (United Traders) serait opportun et utile pour nous ! Nous avons récemment dîné à LavkaLavka et discuté à bâtons rompus avec Anatoly Radchenko, tombant d’accord sur de nombreux sujets. Nous aimons tous les deux la nourriture et les boissons de qualité, et partageons le même enthousiasme pour changer le monde autour de nous !” Des précisions viendront ultérieurement.
  • Une interview de Boris Akimov à propos de BioCoin sur le Huffington Post suivra cette conférence.
  • Début décembre, BioCoin s’envole pour l’Asie afin d’y faire découvrir ses projets : voyage et hébergement payés en BIO grâce aux partenaires déjà inscrits sur la plateforme…

Pour les détails et la suite, suivez notre Page Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *