Légalisation du programme de fidélité BioCoin, basé sur une blockchain

Pourquoi le groupe sur l’évaluation des risques du chiffre d’affaires de crypto-monnaie à la Douma a confirmé le statut juridique de BioCoin ? Parce que les experts ont décidé qu’il faisait partie d’un programme de fidélité. Une forme similaire de ces ICO est la plus favorable actuellement en Russie.
Coinspot Publisher considère BioCoin et aussi RuCoin comme de bons exemples de modèles d’ICO…

Source : https://coinspot.io/analysis/zashhita-prav-i-interesov-storon-v-hode-provedeniya-token-generation-event/

Traduction de la partie 3 de l’article :

“La libération de jetons dans le cadre d’un TGE* peut être mise en œuvre sous la forme d’une sorte de points de fidélité, par analogie aux points des programmes de fidélisation largement utilisés par de nombreuses entreprises, tant en Russie qu’à l’étranger.

Ce modèle est assez simple – la société émettrice émet des points de jetons, formant le taux d’un tel jeton en crypto-monnaie ou fiat. Dans le même temps, dans son Whitepaper (Livre Blanc), la société indique que les jetons-points qui lui sont attribués peuvent être utilisés pour acheter des biens ou services de la société elle-même ou des partenaires d’une telle entreprise.

En d’autres termes, une sorte d’écosystème est créé, auquel les entreprises partenaires peuvent également se connecter, et l’autre reconnaît une obligation mutuelle de recevoir des jetons-scores en paiement de biens ou de services.

La société émettrice des jetons-points, en cas de connexion d’autres entreprises à ce système, devient une «locomotive» d’un système de fidélité unique, attirant le montant nécessaire d’investissements ; les entreprises partenaires augmentent leur popularité auprès de leurs clients (et en attirent de nouvelles) puisque les jetons sont universels et peuvent être utilisés dans n’importe quelle entreprise partenaire ; et les investisseurs peuvent payer des biens et des services sur leurs portefeuilles électroniques avec des jetons, des points et avoir la possibilité de vendre leurs jetons dans le marché libre si la capitalisation totale de l’entreprise ou la demande de biens et de services augmentent dans cet écosystème  même avec la possibilité d’obtenir un certain bénéfice, dans le cas où la valeur du jeton augmente.

Les programmes de fidélisation dans notre pays existent depuis très longtemps, ils sont absolument légaux, ne causent pas de problèmes aux participants et leur fiscalité est extrêmement transparente et accessible, ce qui est également confirmé par de nombreuses lettres et explications du ministère des Finances. De bons exemples d’un tel modèle sont actuellement BioCoin et RuCoin.”

* TGE = Token Generation Event ; ou Token Sale (Vente de Jetons).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *