La presse spécialisée s’intéresse à la blockchain et à la traçabilité

Dans le cadre d’une grande enquête publiée en septembre sur la situation de la bio en France, BioCoin a longuement été interviewé par le magazine professionnel Points de Vente spécialisé dans le commerce. Sur une page, ils ont souhaité souligné l’intérêt de la technologie blockchain dans l’agroalimentaire, concernant notamment la notion de traçabilité. Nous espérons avoir aidé à comprendre l’enjeu de ces prochaines années.

Cliquez pour lire l’article :

L’équipe de BioCoin dès le début (avant l’ICO) a pensé à la notion de traçabilité. Une application de la blockchain pour cette spécificité est en cours de réflexion. Mais déjà, dès le début de l’aventure de la coopérative agricole LavkaLavka, les fondateurs n’avaient pas attendu pour sentir le vent.

Comme il n’existe pas (encore) de label bio officiel en Russie, le réseau de fermiers né en 2009, a élaboré en interne bien plus que des recommandations : une véritable charte avec des normes réparties en 3 catégories dans un cahier des charges drastique. Et les producteurs et agriculteurs membres du réseau coopératif sont suivis et visités au moins deux fois par an.

En introduction, voici déjà une première note en anglais (source) :

Nulle doute que la blockchain viendra totalement renforcer la confiance du client.

logo : Points de Vente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *