Du badminton pour des biocoins !

Améliorer sa vision, augmenter sa force, l’endurance et la vitesse de réaction tout en s’amusant : les propriétaires de jetons BIO peuvent maintenant le faire dans le Club de badminton sur le PlayBadminton Clean Ponds dans le centre de Moscou. Ce club vient de rejoindre le système de fidélité BioCoin.

Ses fondateurs, Anna Marchenko et Sergei Starostin, sont passés maîtres dans l’art de ce sport et sont plusieurs fois lauréats des championnats russes et européens en badminton. Anna admet que parmi les visiteurs du club, jusqu’à présent, la plupart des entrepreneurs s’ennuient à courir sur place, tirent de la “ficelle” (muscu) et méditent sur les chakras dans les clubs sportifs ou de fitness classiques de la capitale…

“Alors pour promouvoir le badminton, nous organisons des cours en groupe. Les gens qui viennent à nous ont des profils tout à fait différents, y compris les étudiants”, explique le co-fondateur du club.

Les fondateurs du club n’investissent pas dans d’autres crypto-monnaies. Ils admettent qu’ils sont loin des tendances. Mais leur fidèle disciple, Boris Akimov, comme vous pouvez le voir, a déjà commencé à corriger la situation parmi les fans de badminton. 😉

Les propriétaires de BIO peuvent concourir et, comme Boris, remporter une médaille de bronze !

Quel intérêt pour cette activité particulière de rentrer dans le système de fidélité BioCoin ?

Parce que, comme vous, nous participons à un environnement sain. « Nous ne produisons pas de déchets sales et en plus, nous rendons les gens actifs et en bonne santé », explique Anna Marchenko.

Comment dépenser ses BIO dans votre club de badminton ?

  • Vous pourrez payer en biocoins 50 % du coût de la formation individuelle (2500₽ / heure).
  • Un groupe pourra aussi se payer une formation et la régler 100 % en biocoins. (600₽ / 2 heures).
  • Par ailleurs, vous recevrez 5 % de BIO en cashback à chacun de vos paiements !

Lien : playbadminton.ru

Tous au badminton !

Le saviez-vous ? Les volants à plume de ce sport sont fabriqué uniquement à partir de plumes provenant de l’aile gauche d’une oie. Aucune nouvelle technologie n’a encore inventé autre chose ! Pour les âmes sensibles : aucune oie n’est tuée pour ça, et leur couverture de plumes repousse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *