Boris à Bali avec des BioCoins !

Boris Akimov, fondateur du projet BioCoin, a décidé de passer du temps sur cette île indonésienne en découvrant ses recoins et ses habitants. Pour seulement 1 000 BIO, il n’a pas été déçu, un résident local de Potok s’est fait son guide pour découvrir ce qu’aucun touriste ne voie habituellement, l’autre vie de Bali : il a assisté à un combat de coqs, a découvert des casinos clandestins, des cérémonies religieuses, des rites d’initiations ancestraux, une cuisson à la broche de cochons, façon balinaise.

Toute la famille de Boris a pu profiter du parfait fonctionnement de BioCoin à Bali. Cela conforte dans l’idée que ce moyen de paiement est à la fois rapide, pratique et sans intermédiaire. Il suffit d’une adresse cryptographique. (photo de droite : confirmation de ses transactions en BIO.)

Que pouvez-vous acheter avec des biocoins à Bali ?

L’ensemble de ses deux semaines avec sa femme et ses quatre enfants, avec activités, lui ont coûté 242 000 BIO (séjour entier pour 6 personnes logées luxieusement et nourries biologiquement, avec loisirs au quotidien). Bien sûr, en retour, il a reçu un bonus en biocoins correspondant à 10 % de sa dépense hébergement et 5 % de leur restauration.

Pour le voyage lui-même, l’agence en ligne BPO, également partenaire de la plateforme BioCoin, fournit des billets d’avion au meilleur prix. Ainsi en cliquant Moscou-Bali Aller-Retour pour 6 sièges (2 adultes + 4 enfants), vous trouvez un vol pour un total de 3 735 euros – cours actuel euros-roubles. Ce qui revient à 311 euros/personne) pour un Moscou-Bali en avion. Une transaction que vous pouvez faire en BIO et pour laquelle vous recevez aussi un bonus en retour… Ce qui donc diminue le coût final.

Tout ceci pour expliquer le fonctionnement de notre système de fidélité, concret et bien réel. Plus il y aura de partenaires dans le monde à rejoindre BioCoin, plus ce type de transactions sera facilité et plus la valeur du BIO augmentera, avec ainsi plus de possibilités de prêts et valoriation du jeton BIO pour les éco-projets et fermiers bio qui en ont tant besoin.

L’esprit de Boris :
“La vie a toujours une place pour des choses merveilleuses. Je suis maintenant quelque part entre les deux. Je suis assis sur une rive de l’océan (mer de Bali pour être exact), mes enfants sont près de moi et s’éclaboussent dans l’eau. Voici du sable volcanique noir, météo de + 26°, il n’y a personne sur la plage, juste des pêcheurs qui attendent d’attraper leurs barracudas et thons que vous pouvez immédiatement faire frire ici dans un restaurant local. Il y a des palmiers avec des noix de coco, des ramboutans, des salas (salaks, pas de poisson) et d’autres fruits avec des noms difficiles à prononcer. Des chopes contiennent des distillats de riz locaux. On peut goûter à des petites croisières aquatiques avec des dauphins, des cascades. L’hôtel propose une piscine juste en face d’un bungalow personnel, à 30 mètres de la mer. Vous vous dites comme moi que c’est un conte de fées, Bali. Ce que vous ne savez pas, c’est que tout cela (bungalow, piscine, massage, barracuda, dauphins, cascades et distillats) peut maintenant être payé avec des biocoins. Oui, vous avez bien lu ! Les biocoins de ces mêmes agriculteurs qui se répandent rapidement non seulement en Russie mais partout dans le monde !
Pour voir le fonctionnement de notre système et le fait que des transactions en BIO sont possibles jusqu’en Indonésie, je suis allé là-bas pour une inspection. Et l’inspection se passe si bien. Les biocoins sont acceptés à Bali, comme ailleurs (aux États-Unis comme en France par exemple). Et ce voyage, imaginez que vous pourriez vous l’offrir avec la somme de Biocoins accumulés, en bonus, grâce à vos achats chez des partenaires BioCoin… ou parce que son taux aura évolué en quelques mois. J’ai testé tout ceci en ayant dépensé quelques roubles au départ en achetant des aliments biologiques chez LavkaLavka…”

                  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *