BioCoin séduit Barbarella, le coiffeur où les barbiers sont des femmes

La barbe de Boris est dorénavant entre de bonnes mains. Le barbier moscovite Barbarella devient partenaire de BioCoin ! Dans ce salon, on ne trouve que des femmes aux postes de barbiers… Et en plus, les clients vont pouvoir payer en BIO et en recevoir grâce au programme de fidélité BioCoin.

Barbella est donc un nouveau partenaire du système de fidélisation BioCoin. Dans cet établissement ne travaillent que des filles. Nous avons questionné la gérante, Elizabeth Sokolova :

Interview

– Quel est l’atout de Barbarella par rapport à ses concurrents ?

“Le salon de barbier Barbarella (Barbershop Barbarella) est un endroit qui offre une atmosphère chaleureuse et accueillante, où les clients sont traités avec soin et attention. Tous nos barbiers sont des filles qui maîtrisent parfaitement l’art de la coupe de cheveux masculine classique, de la barbe et de la moustache, et possèdent également les compétences du rasage traditionnel le plus délicat. En plus des normes professionnelles élevées, nous ajoutons à notre travail un look féminin, car les femmes savent ce qui rend un homme vraiment séduisant.” 😉

Pourquoi avez-vous décidé de devenir partenaire du programme de fidélité BioCoin ?

“C’était intéressant pour nous de devenir un partenaire du programme car le parcours que les fondateurs de cette crypto-monnaie ont mené est impressionnant. Nous avons même participé à l’ICO en achetant des biocoins.”

– Que peut-on acheter contre des biocoins ?

“Nous prévoyons pour commencer que 20 % de certains services et produits pourront être payés avec des BIO. Et 10 % du coût du service facturé en biocoins si le client n’a pas de réduction permanente.
Les prix pour les coupes de cheveux dans notre salon de coiffure débutent à partir de 900 roubles. Pour plus d’infos, vous pouvez visiter notre site web.”

La fondatrice, Elizabeth Sokolova (Lisa) a été qualifiée de meilleur barbier de Moscou par le magazine Time Out avant même d’ouvrir Barbarella… Elle est la première fille à enfreindre les lois du genre sur la scène du barbier russe, prouvant par son propre exemple qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une barbe pour être un spécialiste de haut niveau dans le soin masculin. Son salon est aujourd’hui prisé grâce non seulement à la qualité professionnelle mais également à la relation humaine établie. Dans cette vidéo, vous pouvez voir comment les barbiers de Barbarella travaillent.
Elizabeth intervient souvent comme juge aux Championnats de Barbiers russes, dirige aussi des conférences et des masterclass et est professeur à Simushka, l’une des principales écoles d’art de la coiffure.

Manger des produits bio c’est bien, mais avoir du style, ce n’est pas mal non plus ! La Nature est belle, autant se l’appliquer à soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *